COMPOSTELLE, HISTOIRE ET CHEMINS DU PELERINAGE

22215

MSM

9782911515965

A l'aube de l'ère chrétienne, un esquif quitte la Palestine, guidé par la Providence.
A son bord, le corps de l'apôtre Jacques le Majeur, entouré de ses disciples. C'est vers la Galice, à l'extrême nord-ouest de la péninsule Ibérique, que l'embarcation se dirige, c'est là que le saint martyr va trouver sépulture. Quelque huit siècles plus tard, son tombeau est redécouvert, au campus...
Lire la suite

32.00€ TTC

5.5%

En stock

Se connecter à Mon Espace Pro pour commander !

  • Envoyer à un contact

    Destinatire :

    * Champs obligatoires

    Annuler ou 


    • 20 000 Références
    • Livraisons en 24/48h
    • Service client à votre écoute

    Caractéristiques

    Descriptif

    Caractéristiques

    Date de parution 20/06/2007
    Editeur MSM
    Collection DE VISU
    Type LIVRE
    Famille ETHNOLOGIE HOMME SOCIETE
    Réf Cartothèque 22215
    Rayon HISTOIRE
    Largeur 22.5 cm
    Hauteur 28.5 cm
    Epaisseur 2 cm
    Poids 120 g
    Auteur ROUX, JULIE
    Nombre de pages 160

    Descriptif

    A l'aube de l'ère chrétienne, un esquif quitte la Palestine, guidé par la Providence.
    A son bord, le corps de l'apôtre Jacques le Majeur, entouré de ses disciples. C'est vers la Galice, à l'extrême nord-ouest de la péninsule Ibérique, que l'embarcation se dirige, c'est là que le saint martyr va trouver sépulture. Quelque huit siècles plus tard, son tombeau est redécouvert, au campus stellae aussitôt les premiers pèlerins lui rendent hommage et depuis, d'Alphonse le Chaste à jean Paul II, leur flux ne s'est jamais tari.
    Evangélisateur et patron de l'Espagne, Matamore de la Reconquista, saint Jacques est aussi le guérisseur, le justicier, le héraut d'espérance de tous ceux, humbles et puissants, qui se sont mis en marche, bravant les épreuves de la route, pour atteindre Compostelle. Hérissés de lieux sacrés, chargés d'Histoire et de légendes, les chemins de Saint Jacques sont ceux dans lesquels s'enracine et s'abreuve la culture de notre vieux continent.
    Et Goethe d'écrire : L'Europe est née en pèlerinage et le christianisme est sa langue maternelle.

    Du même éditeur