LES TRIBULATIONS D'UNE SCIENTIFIQUE EN MONTAGNE

46841

GLENAT

9782344051825

Les tribulations d'une scientifique en montagne
ADELINE LOYAU
Non, la vie des scientifiques en montagne n'est pas un long chemin tranquille !

Si les primatologues passent une grande par-tie de leur vie dans les forêts tropicales, les chercheurs spécialisés dans les amphibiens exercent parfois en montagne et ce nest pas toujours simple ! On peut tout aussi bien essuyer...
Lire la suite

19.95€ TTC

5.5%

En stock

Se connecter à Mon Espace Pro pour commander !

  • Envoyer à un contact

    Destinatire :

    * Champs obligatoires

    Annuler ou 


    • 20 000 Références
    • Livraisons en 24/48h
    • Service client à votre écoute

    Caractéristiques

    Descriptif

    Caractéristiques

    Date de parution 02/05/2022
    Editeur GLENAT
    Collection HOMMES ET MONTAGNES
    Type LIVRE
    Famille RECIT VOYAGE & AVENTURE
    Réf Cartothèque 46841
    Rayon LITTERATURE
    Largeur 14 cm
    Hauteur 22.5 cm
    Epaisseur 2.2 cm
    Poids 41.4 g
    Nombre de pages 260, 296, 272, 288

    Descriptif

    Les tribulations d'une scientifique en montagne
    ADELINE LOYAU
    Non, la vie des scientifiques en montagne n'est pas un long chemin tranquille !

    Si les primatologues passent une grande par-tie de leur vie dans les forêts tropicales, les chercheurs spécialisés dans les amphibiens exercent parfois en montagne et ce nest pas toujours simple ! On peut tout aussi bien essuyer une tempête de neige ou un incendie, se faire manger sa chaussure par une vache, devoir ranimer un triton devant les yeux effarés des stagiaires, se voir réclamer un permis inexistant par un garde-pêche alcoo-lique ou croiser le chemin dun schizophrène en cours de décompensation Non, la vie de scientifique en montagne na rien dune routine. Adeline Loyau nous emmène sur les chemins de la science daltitude dans un récit passionnant et plein dhumour. Vingt-deux litres deau
    Randonner avec un âne, la vision est bucolique. Cest sympathique un baudet, avec son regard doux et ses grandes oreilles. Et puis, il porte le sac à dos. Je me suis toujours dit quil fallait que je tente laventure Et voilà que la néces-sité simpose à moi en ce début de juillet 2012. Je regarde paître les ânes dans leur pré oblique. Nous sommes à la veille du grand jour. Dirk, sa stagiaire Michelle et moi avons quitté lAriège en fin daprès-midi. Après trois heures de route, nous avons atteint le village de Lescun où nous attendait Laetitia, la propriétaire des équidés. Les présentations sont faites. Émile, Pépito et Fleurette ont lair tout ce quil y a de plus nor-mal. Nous ne nous méfions pas. Je suis à mille lieues de mimaginer ce qui mattend

    Du même éditeur